A+ A- A

  logo-fhf 
Logo Obea - Emploi-Formation
 

La FHF et Obea, lancent leur premier baromètre des enjeux RH

Enquête réalisée auprès des Directeurs, Directeurs des Ressources Humaines et Directeurs des Affaires Médicales des établissements publics sanitaires, sociaux et médico-sociaux adhérents à la Fédération Hospitalière de France, ce baromètre a trois objectifs :

  • Dresser un panorama des préoccupations des DRH et des DAM des défis auxquels ils sont confrontés
  • Partager ces tendances avec l’ensemble des acteurs de la fonction RH hospitalière
  • Identifier des mesures et propositions concrètes à destination des pouvoirs publics et pour faire évoluer le service aux adhérents de la FHF

L’enquête se déroulera du 2 au 20 mai et la première communication des chiffres clés est prévue fin juin.
RDV le 3 octobre pour la restitution complète aux Rencontres RH de la Santé !


Votre contact : Christophe MORICARD

cmoricard@inergie.com – 01 40 53 71 16

 


la photo de profil de Macom'in - Association Marocaine de Communication Interne  logo   

Résultats du baromètre MACOM’IN – Inergie 2016 de la fonction communication interne au Maroc

Le 17 mars 2016, Inergie-Groupe Obea et l’Association Marocaine de la Communication interne (Macom’in) ont présentés les résultats du 1er baromètre de la fonction communication interne au Maroc.

Une restitution réalisée dans le cadre d’une conférence-débat sur la thématique « La communication interne : de parent pauvre à pièce maîtresse de la communication des organisations ? » en présence de Karima Benabderrazik, Directrice de la Communication et de la Publicité de la BMCI, Groupe BNP Paribas, Nadia Ben Bahtane, Directrice Marketing et Communication du Groupe Intelcia, Khalid Baddou, Président de l’Association Marocaine du Marketing et de la Communication, Luc Vidal, Directeur Général Adjoint Pôle Opinion de Inergie, groupe OBEA, et Ali Alaoui Mdaghri, Président de l’Association Marocaine de la Communication Interne.

Le débat posait la problématique suivante : A l’heure actuelle, bon nombre d’organisations ont pris conscience de l’importance de la communication interne comme puissant levier d’engagement des collaborateurs et de la performance des organisations. Si la communication interne a souvent été considérée comme le parent pauvre de la communication des organisations, elle gagne aujourd’hui ses lettres de noblesse. Comment est-elle pratiquée au Maroc ? Quels sont les enjeux auxquels les organisations font face en la matière ? Quelles tendances se dessinent et quelles innovations sont possibles ? Lumière sur un champ largement inexploré au Maroc…

Téléchargez la synthèse de l’étude

ou

Découvrez l’ensemble des résultats :

visuel résultats 


Ce que la presse en dit : Voir le site de La nouvelle Tribune 

L’explosion du digital, l’accélération des transformations sociétales et la vitesse d’évolution de l’environnement des affaires,  oblige l’entreprise à  prendre position sur de nouveaux modèles : business model, agilité organisationnelle, entreprise libérée, … Tout en étant attentif à la  responsabilité sociale et à la qualité de vie au travail

En cette période d’incertitude et de remises en question, nous constatons que beaucoup d’entreprises ressentent le besoin de revisiter leurs fondamentaux et de formaliser de manière participative des repères attendus par leur communauté managériale :   raison d’être, état d’esprit, culture et valeurs. Elles cherchent tout particulièrement à définir le « juste » rôle et positionnement de leurs managers au travers de  nouveaux référentiels de compétences managériales.

Dans ce webinar, nous vous invitons à découvrir les nouvelles  approches et pratiques pour concevoir  et faire vivre un référentiel de management :

  • Quel  sens et quels objectifs ?
  • Quelles attitudes et comportements attendus de la part des managers ?
  • Comment rendre un référentiel managérial  concret et réaliste ?
  • Comment assurer une appropriation durable et en faire un levier de transformation progressive de la culture managériale ?

Le webinar sera animé par Catherine Lagarde, directrice de projets et Maurice Imbert, Directeur Général adjoint au sein du pôle Management d’Inergie – Groupe Obea.


Inscrivez-vous dès maintenant :

 

  Logo printemps des études   
logo  logo Obea RH  Logo Infraforces 

 

14 et 15 avril 2016 – Stand 19
Retrouvez Inergie et le Groupe Obea au Printemps des études

Retrouvons-nous Stand 19, pour échanger ensemble sur les thématiques mises à l’honneur cette année par le Printemps des études : CommunicationMarketing et Opinionsignificatif sur l’emploi.

 


 

Nos solutions études

Le Groupe Obea sera présent au Printemps des études au travers de ses trois marques :

  •   - Spécialiste des études d’opinion interne : Nous développons l’implication et l’engagement de vos équipes par l’écoute interne
  • logo Obea RH - Spécialiste des études Emploi & Formation : Nous travaillons à vos côté sur la définition et la mise en oeuvre de vos politiques Emploi-Formation
  •  – Spécialiste des études marketing Quantitatives et Qualitatives : Nous accompagnons vos transformations par la mesure et l’écoute régulières de vos marchés

 

Informations pratiques

Manifestation : 5e printemps des études

Dates : 14 et 15 avril 2016

Lieu : Palais Brongniart – Paris

Groupe Obea : Stand 19

Inscription : visitez le site du salon

Contact : Sarah CADET – Chargée de communication  sarah.cadet@obea.fr ou 01 40 53 71 30

Les enquêtes d’opinion interne comme levier de transformation
Pour aller au-delà de l’écoute et passer à l’action

Réussir son enquête d’opinion interne

Les entreprises sont nombreuses à réaliser des enquêtes d’opinion qui les aident à jauger le moral de leurs collaborateurs : sont-ils satisfaits par les méthodes de management ? Quelle est l’ambiance au travail ? Qu’en est-il de la qualité de vie au travail, les collaborateurs sont-ils engagés ? Quels sont les éléments qui perturbent leur activité au quotidien ?

La valorisation des démarches d’écoute interne n’est cependant pas toujours à la hauteur des attentes – des collaborateurs comme de leurs dirigeants. Bien souvent, les clefs de réussite sont indépendantes de la phase d’enquête elle-même. Au nombre de celles-ci :

  • le dispositif de communication conçu en amont de l’enquête,
  • la capacité à créer des conditions favorables à l’émergence d’un diagnostic partagé, au niveau macro comme à celui des équipes,
  • la capacité à construire des actions qui ont du sens pour les acteurs qui seront les premiers garants de leur bonne réalisation.

 


 Mobiliser les collaborateurs

Nous constatons qu’il existe toujours un enjeu fort de mobilisation, quel que soit le contexte. Pour parvenir à un taux de participation minimal de 70%, essentiel à une analyse fine de la situation, il est bénéfique de :

  • savoir tirer parti des expériences précédentes : établir un bilan des besoins et les évolutions perçues (ou non) depuis la dernière enquête. Concrètement, une manière simple, rapide et efficace d’y parvenir est de mener quelques groupes d’expression animés par un tiers neutre. Très rapidement, il est possible de décrypter ce qui est à dire/faire absolument ou à éviter.
  • promouvoir la démarche : communiquer en interne. Pour donner envie de répondre, il est nécessaire de démontrer que ce sera utile et porteur de changement. Parfois des changements dans la forme des communications usuelles de l’entreprise apportent un nouveau souffle : les vidéos d’animation (motion design) permettent de faire passer le message de façon synthétique et dynamique en utilisant les supports numériques actuels (intranet, TV, réseau sociaux d’entreprise…)

 


Donner envie d’agir

D’après notre expérience, une fois acquise la mobilisation du plus grand nombre, les entreprises qui tirent le plus grand bénéfice de leur enquête interne sont également celles qui savent :

  • interpréter les résultats au regard de la réalité d’une direction/équipe – une lecture alimentée par la connaissance fine des contextes propres à chacun ;
  • faire émerger un diagnostic partagé, au niveau global comme à celui de chaque équipe naturelle, en donnant la possibilité d’échanger autour d’enseignements souvent complexes de manière simple et contextualisée ;
  • mobiliser l’intelligence collective en s’appuyant sur ce qui rend fier et ce qui a été bien surmonté, tout en faisant émerger des actions très opérationnelles à mettre en œuvre à court terme (des « quick wins »).

En 20 ans d’expérience des démarches d’écoute interne, nous avons acquis la conviction que la dynamique interne et l’engagement des collaborateurs s’appuient sur l’envie de faire.

 


 Stimuler l’intelligence collective

Pour tirer le meilleur parti de cette force mobilisatrice, nos approches s’appuient sur des méthodes de co-construction qui stimulent l’intelligence collective, à tous les niveaux de l’organisation. Bien sûr, l’étude interne va amener l’entreprise à mettre en œuvre des actions globales : clarifier la communication de la stratégie, repenser certains dispositifs RH ou des pratiques managériales… Mais ce sont souvent les actions locales qui prouveront aux collaborateurs qu’ils sont écoutés, reconnus et peuvent être acteurs du changement. Force est de constater que bien souvent les actions concrètes ne sont ni coûteuses ni chronophages, et que les managers bien épaulés parviennent à fédérer autour de « quick wins » rapidement applicables dans leur périmètre.

 


Vous avez des questions ? Souhaitez vous faire accompagner ? N’hésitez pas à nous contacter :

– Cécile Mérieau – cmerieau@inergie.com ou 06 64 97 05 72

– Mélanie Perroud – mperroud@inergie.com ou 06 50 04 43 80